L’Observatoire pérenne de l’environnement

Dernière mise à jour : Jeudi 13 septembre 2012
 

Dès 2007, l’Andra a mis en place un Observatoire pérenne de l’environnement (OPE). L’OPE a pour objectif de faire un état initial de l’environnement actuel du futur stockage, pendant une dizaine d'années, puis de suivre son évolution dès la construction de Cigéo et pendant toute sa durée d’exploitation.

Le territoire étudié par l’OPE couvre une surface de 900 km², autour de la zone où pourrait être implanté Cigéo. Au sein de cette zone, des études plus détaillées sont menées sur un secteur de référence d’environ 240 km2 qui englobe la zone proposée par l’Andra pour l’implantation des installations de Cigéo.

Le système d’étude mis en place repose sur plusieurs centaines de points d’observation complétés par des données et des images satellites et aériennes, des parcelles d’expérimentation et des stations de suivi en continu (stations en forêt, stations agricoles, station atmosphérique et stations de suivi des eaux). Chaque année, plus de 2 000 points de suivi sont réalisés pour la faune et la flore, une centaine pour les productions agricoles et la qualité physico-chimique et biologique des sols, plus d'une tonne d'échantillons sont prélevés et analysés, et plus de 85 000 données sont recueillies selon des protocoles répondant aux meilleures pratiques en vigueur.

Les dispositifs d'observation et d'expérimentation de l'OPE

Pour assurer la traçabilité et la pérennité des données recueillies par l'OPE, l'Andra a construit une écothèque, mise en service en 2014. Elle permettra de conserver des échantillons provenant de matrices issues de la chaîne alimentaire agricole locale (lait, fromage, maïs, légume, fruit…), des écosystèmes forestiers (feuille, champignon, bois, gibier…) et aquatiques (eau, poisson…). La durée d’exploitation de l’écothèque sera d’au moins 100 ans pour surveiller les évolutions environnementales pendant l’exploitation de Cigéo. Les travaux scientifiques associés sont réalisés dans le cadre de partenariats nationaux et internationaux au sein d’un système d’observation labellisé.

Pour plus d'information, visitez le site de l'OPE.

Commentaires