Les déchets de moyenne activité à vie longue (MA-VL)

Dernière mise à jour : Jeudi 26 juillet 2012
Aucun commentaire

Les déchets MA-VL sont variés :

  • Résidus issus du traitement des combustibles nucléaires usés (utilises pour la production d’électricité ou pour la propulsion de sous-marins et de navires de la Marine nationale) et de la fabrication de certains combustibles (combustibles mixtes composes d’uranium et de plutonium, dits « MOX »).
  • Composants (hors combustible) ayant séjourné dans les réacteurs nucléaires.
  • Déchets technologiques issus de la maintenance des installations nucléaires, de laboratoires, d’installations liées à la Défense nationale, du démantèlement...

Plusieurs modes de conditionnement sont mis en œuvre suivant la nature des déchets (vitrification, cimentation, bitumage). Le conditionnement des déchets consiste à les solidifier et à les immobiliser sous une forme non dispersable et à les placer dans un conteneur qui en facilite la manutention et l’entreposage.

Les déchets MA -VL ont un niveau de radioactivité qui se situe généralement entre un million et un milliard de becquerels par gramme. Ils contiennent des quantités importantes de radionucléides à vie longue.

Certains de ces déchets émettent des gaz radioactifs en faible quantité : tritium, carbone 14 et krypton 85 principalement. Par ailleurs, certains déchets contiennent des matières organiques (polymères, cellulose…) qui produisent, par radiolyse, des gaz tels que l’hydrogène.

Les déchets MA-VL déjà produits fin 2013 représentent 44 000 m3, soit :

  • 3 % du volume total des déchets radioactifs,
  • ~ 2 % de la radioactivité totale des déchets radioactifs.

colis de dechets metalliques compactescolis dechets metalliques compactes en coupeconteneur en inoxExemples de colis de déchets MA-VL : colis de déchets métalliques compactés (à gauche et coupe au centre), conteneur en inox contenant des effluents bitumés (à droite)

Commentaires

Poster un commentaire