Le développement du territoire

Dernière mise à jour : Mercredi 12 septembre 2012
Aucun commentaire

Avec plus de 300 emplois directs et une politique d’achats dynamique avec les entreprises de Meuse et de Haute-Marne, l’Andra participe activement au développement du territoire et reste en permanence à l’écoute des acteurs locaux et des riverains de ses installations.

Vue aérienne du Laboratoire

Aujourd’hui, les installations du Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne comprennent :

  • Le Laboratoire souterrain
  • L’Espace technologique
  • Les stations de mesure de l’Observatoire pérenne de l’environnement
  • Une Écothèque (mise en service en 2014)

 

Cigéo est un projet industriel structurant pour le territoire. Il sera construit et exploité sur plus de 100 ans. Entre 1 300 et 2 300 personnes travailleront à la construction des premières installations de Cigéo sur la période 2019-2025. Après la mise en service du Centre, entre 600 et 1 000 personnes travailleront à la fois à son exploitation et sa construction (qui se poursuivra en parallèle).

Il contribuera au développement de l’activité des entreprises locales et grâce à la garantie d’une activité sur plus d’un siècle, certaines entreprises feront très vraisemblablement la démarche de s’implanter localement, créant à leur tour une activité nouvelle sur le territoire.

L’implantation d’un ou plusieurs projets industriels nécessite de préparer le territoire d’accueil. La préfecture de la Meuse a été chargée par le Gouvernement de coordonner l’élaboration d’un schéma interdépartemental de développement du territoire (développement des infrastructures de communication, habitat, formation…) sur les deux départements, en lien avec les services de l’État, les collectivités et les chambres consulaires (chambre de commerce et d’industrie, chambre d’agriculture, chambre des métiers et de l’artisanat). L’Andra et les producteurs de déchets ont également contribué à la préparation de ce schéma.

La préfecture de la Meuse a publié le 21 mars 2013 le projet de schéma. Il sera présenté lors du débat public.

Les données d'entrée de l'Andra pour le territoire

La dimension territoriale du projet Cigéo est centrale, c’est pourquoi l’Andra contribuera activement au processus d’élaboration du contrat de développement du territoire.

A chaque étape de la conception, l’Andra :

  • partagera au plan local le plus d’informations concrètes sur les projets nécessaires à l’implantation de Cigéo (poste électrique, infrastructures ferroviaire et routière…),
  • précisera ses besoins pour permettre aux acteurs locaux de mettre en œuvre  les projets du territoire en lien avec Cigéo (hébergement, restauration, formation, préparation des entreprises locales, attractivité du territoire …)

A l’issue de la phase d’avant-projet sommaire fin 2015, l’Andra doit produire un document destiné aux acteurs du territoire sur les différents besoins de Cigéo.

 


Pour aller plus loin

 

Mots-clés :

Commentaires

Poster un commentaire