Le processus d’évaluation du coût du stockage

Dernière mise à jour : Mardi 26 février 2013
Aucun commentaire

Conformément à la loi du 28 juin 2006, le ministre chargé de l’énergie arrête et publie l’évaluation du coût du stockage, sur la base de l’évaluation proposée par l’Andra et après avoir recueilli les observations des producteurs de déchets et l’avis de l’Autorité de sûreté nucléaire. L’ensemble du processus de chiffrage, qui aboutit à l’arrêt et à la publication des coûts du stockage par l’État, nécessite de l’ordre de 3 à 5 ans de travail. La dernière évaluation du coût du stockage arrêtée par le ministère en charge de l’énergie date de 2005. Le rapport du groupe de travail relatif au "Cout d’un stockage souterrain de déchets radioactifs de haute activité et à vie longue" (juillet 2005) est public. Il précise qu’il semble utile de pouvoir actualiser régulièrement le référentiel de chiffrage, de manière à prendre en compte progressivement les résultats des travaux de recherche menés par l’Andra.

Un groupe de travail a été mis en place en 2009 par la Direction générale de l’énergie et du climat avec l’Andra, EDF, le CEA, Areva et l’Autorité de sûreté nucléaire pour préparer cette nouvelle évaluation. Le ministère charge de l’énergie souhaite arrêter une nouvelle évaluation fin 2013.

Commentaires

Poster un commentaire